Le trot plus qu'une allure, une culture
Qui sommes-nous ?
LES STATUTS
La Société d'Encouragement à l'élevage du Cheval Français (SECF), communément appelée Société du Cheval Français et aujourd'hui Le TROT, est une association à but non lucratif (loi 1901) sous tutelle administrative du ministère de l'Agriculture, du ministère de l'Économie et des Finances et du ministère de l'Intérieur. C'est la Société-Mère des courses au trot. La Société du Cheval Français et son homologue pour le galop (France Galop) possèdent 87% des droits de vote à l'assemblée générale du GIE du Pari Mutuel Urbain (PMU) à qui elles ont confié la prise et le traitement des paris.
La Société du Cheval Français se compose d'un Conseil d'administration de douze membres et d'un Comité de cinquante membres.
Conseil d'administration
Élu par le Comité, le Conseil d'administration comprend douze membres dont le président et les trois vice-présidents.
Deux représentants supplémentaires y prennent également part :
  • un représentant du ministère de l'Agriculture ;
  • un représentant du ministère des Finances.
Comité
Le Comité est composé de cinquante membres répartis comme suit :
  • 16 membres élus parmi les socioprofessionnels (propriétaires, propriétaires-entraîneurs, éleveurs, entraîneurs, drivers) ;
  • 9 Présidents de Comités Régionaux ;
  • 16 membres cooptés ;
  • 9 Présidents de Conseils Régionaux.
Commissions
Le Comité désigne six commissions chargées chacune de missions bien précises :
  • Programme et Code Les membres
  • Finances et budget Les membres
  • Élevage Les membres
  • Travaux et aménagements Les membres
  • Relations extérieures et promotion du trotteur Les membres
  • Province Les membres

 
Siège social
Son siège est situé au
7, rue d'Astorg - Paris 8e
Commissaires
Le Comité élit également parmi ses membres non élus du collège des entraîneurs et des jockeys, six Commissaires de la SECF, auxquels sont rattachés quatre Commissaires des Courses élus également par le Comité.

 

Commission Supérieur
En fonction des procédures prévues par le Code des Courses au trot, les décisions des Commissaires de la Société, peuvent être déférées à la Commission Supérieure.