Le trot plus qu'une allure, une culture
Le Trotteur Français
LA QUALIFICATION

La participation à une course au trot en France nécessite un préalable pour tout compétiteur, appelé la qualification. Ce "diplôme" répond au besoin de s'assurer que chaque trotteur participant à une épreuve possède un niveau suffisant pour courir. La qualification est un test d'aptitude chronométré, disputé sur 2.000 mètres et organisé de manière similaire à une course. Premier contact officiel avec la compétition, la qualification est un moment important pour la suite de sa carrière.

Les temps exigés dépendent de l'âge des chevaux. Un trotteur peut se présenter aux épreuves de qualification dès le mois de mai de l'année de ses 2 ans. Le barème des temps se durcit en fonction de l'âge du candidat. Il n'y a pas d'âge imposé pour satisfaire aux qualifications : certains trotteurs se qualifient à l'âge de 2 ans, d'autres à 3 ou 4 ans, voire exceptionnellement à 5 ans.

Les séances de qualifications sont organisées sous l'autorité du Cheval Français et ont lieu sur le centre d'entraînement de Grosbois et sur des hippodromes homologués sur l'ensemble du territoire français. Elles dépendent d'un calendrier préétabli. Les trotteurs en quête du sésame doivent se soumettre aux mêmes règles que celles d'une course normale, en particulier en matière de respect des allures, du comportement général et du contrôle anti-dopage.

Les temps des qualifications en 2010
Age Période Attelé* Monté*
2 ans mai à oct.
nov. à déc.
1'22''
1'21''5
1'23''
1'22''5
3 ans janv. à mars
avril à juin
juillet à déc.
1'21''
1'20''5
1'20''
1'22''
1'21''5
1'21''
4 ans janv. à sept.
oct. à déc.
1'19''
1'18''5
1'20''
1'19''5
5 ans et plus janv. à déc. 1'18''
1'19''
* : temps maximal moyen rapporté au kilomètre pour une épreuve disputée sur 2.000 mètres.
Un test vraiment sélectif

La qualification n’est pas une formalité. Réaliser les temps imposés, régulièrement revus à la baisse pour prendre en compte l'amélioration permanente des performances des trotteurs mais aussi pour maîtriser  les effectifs des chevaux à l'entraînement, exige de posséder toutes les qualités d'un futur trotteur compétitif. Globalement et en moyenne, 40 % d'une génération passe ce test avec succès.

Nombre de qualifiés
2002 (lettre O)
4 543 qualifiés
(41,5 % des naissances)
2003 (lettre P)
4 301 qualifiés
(39,4 % des naissances)
2004 (lettre Q)
4 431 qualifiés
(41,9 % des naissances)
Insolite
Certains grands champions n'ont pas satisfait aux obligations de la qualification à leur premier essai. Parmi eux, il y a Bellino II, contraint de se présenter de nombreuses fois. Devenu par la suite un trotteur de légende, Bellino II a remporté trois Prix d'Amérique et trois Prix de Cornulier, courant jusqu'à l'âge de 10 ans.
 
Requalification
Lorsqu'un trotteur déjà qualifié ne respecte pas certaines conditions (gains insuffisants à un âge donné ou absence prolongée depuis sa dernière course), il doit passer un nouveau test appelé requalification. a pour but de prouver que le cheval est toujours compétitif et physiquement apte à se produire en course.